Le Spa Infinima : « Ne vous préoccupez pas du temps »

Je n’avais pas eu la journée du siècle. Mon cadet faisait 40 de fièvre, et avait une laryngite. J’avais du retard dans deux projets et j’étais fatiguée d’être fatiguée. Une journée « bof ». L’idée m’est sérieusement passée par la tête de reporter mon rendez-vous au Spa Infinima. Reporter mon forfait lors d’une journée où je serais plus disposée (mais y a-t-il des journées où nous sommes 100% disposée à prendre le temps de relaxer?).

Je m’y suis tout de même rendue. Enfin… le corps y était ; l’esprit est arrivé plus tard. Et voilà que le réceptionniste m’explique calmement le fonctionnement du spa, me fait faire le tour des salles et m’invite à profiter d’abord du sauna et des bains thérapeutiques en me disant cette phrase qui m’a chamboulée :

“Ne vous préoccupez pas du temps : quand l’heure de votre massage arrivera, quelqu’un viendra vous chercher.”

J’étais bouche bée. Ne pas me préoccuper du temps? Mais le Temps – la majuscule est nécessaire! – est le centre de ma vie! Je me lève à 6h, boit mon café à 6h30, déjeune à 6h50, est à l’école de mes fils à 7h23, je dîne à 11h15, me brosse les dents à 12h06. À 15h40, j’ai 20 minutes pour préparer les lunchs de mes gars pour le lendemain, leurs collations et leurs vêtements aussi, et j’arrive à leur école à 16h. La soirée est réglée sur le même modèle que la journée. Un rythme de vie effréné qui ne me convient pas du tout, mais que j’ai choisi pour une année.

“Ne vous préoccupez pas du temps”? Je devais avoir des points d’interrogation dans les yeux. Bref, j’ai enfilé mon maillot et sauté dans le bain à remous. J’ai pensé à mes tâches que j’aurais pu faire à ce moment même. À ce que je n’ai pas fait. À ce que je devrais faire. Ce que j’aurais pu faire différemment. Il devait y avoir trois minutes de passées.

Ouf.

J’ai pensé qu’il fallait acheter un cadeau de Noël à ma filleule le lendemain sur l’heure du dîner. À bien y penser, non. Je le commanderais en ligne. Ça me sauvera du temps. J’ai entendu en bruit de fond le clapotis de l’eau qui coulait doucement sur le mur texturé à côté de moi. L’eau était à la température parfaite.

Je suis allée dans le sauna sec. Pur bonheur. J’ai entendu le crépitement du bois, vu la petite lumière jaunâtre qui éclairait timidement l’espace restreint. Ça contrastait avec le turquoise du bain à remous. À bien observer, il y avait des couleurs chaudes et des couleurs froides qui se côtoyaient merveilleusement bien dans le hammam. J’ai entendu la musique style New Age. Je ne savais plus trop combien de temps avait passé.

Je suis allée dans la douche pluie.

Puis, j’ai profité longuement du bain vapeur à l’eucalyptus.

Je suis retournée dans le bain à remous.

Encore dans le sauna sec.

Et le bain vapeur.

Après avoir bu deux grands verres d’eau fraîche dans une salle de détente avec pour seuls amis mes 10 orteils confortablement installés sur une chaise longue, la massothérapeute est venue me chercher. Je ne me rappelle pas vraiment d’avoir vagabondé d’une pensée à l’autre pendant mon massage aux effluves de lavande. À la fin, les cheveux ébouriffés avec l’air d’avoir dormi pendant 24 heures, je suis allée dans la salle de détente zen où on m’a apporté une collation de fruits et une tisane. Il y avait un feu, un mur drapé, des lumières rouges et deux petites lanternes suspendues au-dessus de ma tête. Je me sentais reposée.

Et voilà, j’ai eu le goût de retourner chez moi. Parce que j’avais profité de chacun des racoins du spa, que ça m’avait permis de faire de plein de calme, de zénitude, de relâcher quelques muscles tendus. Arrivée dans la voiture, j’ai eu mes retrouvailles avec le Temps. Deux heures et demie étaient passées. Deux heures et demie sans Lui. Ça m’a fait du bien. J’avais réussi à faire le vide. Pas facile, mais faisable. Et essentiel. Je vous le souhaite aussi.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s